SeventyOne Percent squad : rencontre avec la photographe Nadia Stone

Un premier appareil photo qu’elle reçoit à l’âge de 8 ans, un papa qui transporte le sien partout où il va, et l’envie de créer des souvenirs qui restent : voilà l’équation simple qui a amené Nadia Stone à devenir photographe. Sur ses clichés en noir et blanc, des enfants (les siens souvent) et le quotidien lumineux de sa nouvelle vie à l’autre bout du monde. Car depuis quelques années, Nadia Stone et toute sa tribu ont quitté les Landes pour s’envoler pour l’île polynésienne de Raiatea avant d'atterrir finalement en Australie, pays d’origine de son mari. En 2018, elle y remporte le premier prix aux Australian Photography Awards dans la catégorie portrait.


Avec sa famille, Nadia Stone vit au rythme des marées et du swell. Le surf a été pour elle un moyen pour mieux connaître l’océan, mieux le respecter et de transmettre cette préoccupation quotidienne pour l’écologie à ses 3 enfants. Un engagement environnemental qu’elle étend évidemment aux crèmes solaires qu’elle utilise afin de protéger la peau de sa tribu du soleil sans abîmer leur terrain de jeu.

Pour mieux faire connaissance, Nadia Stone a accepté de répondre à nos questions :

Un surfeur ou une surfeuse que tu admires ? La majestueuse Rell Sunn, l’une des pionnières du surf féminin. J’admire aussi Alice Lemoigne, je suis fascinée par le longboard.

Une plage ? Celle qui me manque ici en Australie : celle de Labenne-Océan.

Un photographe ? Peter Lindberg

Un produit SeventyOne Percent ? Le Sun Stick bleu. C’est coloré, les enfants adorent.

Un geste écolo ? J’ai pour projet de construire une maison autosuffisante en limitant au maximum l’empreinte carbone.

Un pays ? Là mon coeur balance... Il y a 3 endroits qui font partie de moi : la France et particulièrement les Landes, l’île polynésienne de Raiatea et l’Australie où je vis aujourd’hui.

Un plat ? Une bonne raclette ou une tartiflette… Oui, le fromage me manque :)

Une couleur ? Aqua.

Un livre ? High Fidelity de Nick Hornby. J’adore tout le côté musical.

Une chanson ? Africa de Toto. Il y a notamment une reprise de cette chanson par Angel City Choral que j’adore. Sinon Radiocative de Imagine Dragons.

Un animal ? Le dauphin

Merci à Nadia Stone d’avoir répondu à nos questions.
Vous pouvez retrouver son travail sur son compte Instagram ou sur son site internet.

UTILISATION DES COOKIES
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.